Historique | Visite Virtuelle | Infos Pratiques | Festivités | Revue de presse | Espace presse | Livre d'or | A boire et à lire | Contact

 

 

Le Château de Mongenan c’est :

 

- Un Monument Historique
- Des jardins classés « Jardins remarquables »
- Un musée du XVIII° siècle
- Un cru réputé de Graves dans la même famille depuis près de trois siècles
- Un programme unique d’animations hebdomadaires

Ouvert à la visite : 10€ pour les individuels,
9€ pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation
et gratuit pour les enfants jusqu'à 12 ans
- du 7 janvier au 31 décembre les samedis, dimanches et fêtes.
- Sur rendez-vous, l'après-midi, la semaine, hors saison.
- De 10h à 12h et de 14 h à 18 h, tous les jours de juillet à septembre.


La visite dure une heure, elle est commentée par des conférenciers .
Toutes les visites s’achèvent par une dégustation-vente des vins du domaine.

L'accès à toutes les animations, conférences ou expositions est compris dans le prix de la visite.

A 25 km de Bordeaux en direction de Toulouse, fléchage assuré RN 113.

A visiter également dans le même village le Château Lagueloup, visites groupées et dégustation-vente : 15€

Mongenan : un Monument Historique

Construit en 1736 par l’architecte Le Herissey pour le Baron Antoine de Gascq, Président du Parlement de Guyenne, Mongenan constitue le type même de la « folie » d’époque Louis XV.
Ce pavillon, de dimension restreinte, constitue un fief en miniature, enclos de murs, avec ses vignes, sa ferme, son puits, son colombier, son four banal.
Situé sur une colline dominant la Garonne, à quelques lieues du Château de La Brède où vécut Montesquieu, Mongenan a exactement conservé son apparence du XVIII° siècle, car il est habité par la même famille depuis sa construction.
C’est là que naquit en 1741 le dernier Ministre des Affaires étrangères de Louis XVI, Valdec de Lessart, dont les souvenirs et collections constituent l’essentiel du musée du XVIII° siècle offert à la visite.



Mongenan : un cru réputé de Graves

Le vignoble du Château de Mongenan, complanté en cépages anciens blancs et rouges tels que malbec et muscadelle, se situe sur 6 hectares de la commune de Portets. Ce vignoble existait déjà au III° siècle comme en témoignent les nombreuses monnaies découvertes par les archéologues.
Les vignes sont plantées en rangs serrés et sont rajeunies par clonage. La majorité du vignoble est de cinquante ans d’âge, unique exemple dans la région, d’un cru de vieilles vignes de cette qualité.
La vinification se fait uniquement en barriques de chêne français.. Le Château de Mongenan ne se vend qu’à la clientèle particulière et à la restauration.



Mongenan : un musée complet du XVIII° siècle


Le Musée du Château de Mongenan est composé de documents d’archives, de collections familiales d’une grande richesse. Il a été élaboré avec le concours de Jean-Denis Malclès pour la muséographie, de Jean-Claude Lasserre, pour l’accrochage et de Jean-François Chiappe, pour la vérification des éléments historiques.

Le visiteur y est entraîné dans un autre monde, apprivoisant successivement la vie des Parlements au XVIII° siècle, découvrant les arcanes de la Compagnie des Indes, dont Valdec de Lessart fut directeur de 1764 à 1792, s’invitant dans l’intimité du Roi Louis XVI et de la Reine Marie Antoinette et assistant aux premiers troubles de la Révolution Française.
Faïences, porcelaines, portraits, costumes de cour, objets rares ou curieux, caricatures politiques, composent ce magnifique « cabinet de curiosité » dont la plus belle pièce est un herbier de 136 planches réalisé sous la direction de Jean-Jacques Rousseau selon les premiers préceptes de la classification linnéenne.

 



 

Une importante collection de toiles imprimées du XVIII° siècle provenant des fabriques de Jouy, Nantes et Beautiran exercent également un grand attrait sur les visiteurs.














Mongenan présente également un Temple Maçonnique ayant préservé son aspect d’époque qui est le seul exemple connu ouvert aux profanes. De nombreux documents, bijoux, décors, estampes permettent au public de se familiariser avec la philosophie du Siècle des Lumières.








Une maison de poupée conclut la visite, faisant le bonheur des enfants.

Mongenan : les jardins enchantés


Les Jardins « pour l’ornement », « d’utilité » et « pour l’agrément » constituent une parure exceptionnelle souvent reproduite dans divers magazines.
Composé sur le rythme baroque, le Jardin d’Utilité comporte plus de mille essences et variétés allant des plantes tinctoriales aux plantes médicinales ou magiques en passant par les légumes et fruits anciens. Une roseraie et une exceptionnelle collection d’iris rendent, au printemps, sa visite inoubliable.

 


Les jardins « pour l’ornement » et « pour l’agrément », avec son théâtre de verdure, ont conservé leurs ponctuations lapidaires baroques et s’ornent de rares ferronneries de Blaise Charlut.

 

 

Mongenan : des animations permanentes


Chaque week-end, le Château de Mongenan propose des animations sur des thèmes déclinant la richesse de ses collections (programme détaillé en rubrique Festivités).

Des expositions peuvent être montées pour chaque animation, présentant des objets provenant de collections privées non ouvertes au public. Conférences, concerts, lectures, représentations théâtrales s’inscrivent également au programme. Ces différentes animations sont proposées sans supplément du prix d’entrée.

   



Copyright 2006 - TSIP Production - Tous droits réservés