Historique | Visite Virtuelle | Infos Pratiques | Festivités | Revue de presse | Espace presse | Livre d'or | A boire et à lire | Contact

 



 

 

Le Château de Mongenan a été construit en 1736 par l' architecte Le Herissey pour le Baron Antoine de Gascq, Président du Parlement de Guyenne. L'histoire du monument se confond avec celle de cette famille de grands Barons féodaux dont le Cardinal, François de Sourdis, fut le plus illustre représentant.

Antoine-Alexandre de Gascq de la Roche (1712-1781), descendant d'une famille probablement originaire d'Angleterre mais établie en Bazadais dès le XV° siècle et maintenue dans la noblesse par un jugement de l'Intendant de Bordeaux de 1656,  fut reçu Conseiller au Parlement en 1731 et succéda à son père comme Président à mortier en 1739. Assiette du service au Cartus portant les armes des familles de Sourdis et de Gascq, décor polychrome de grand feu, faïence stannifère, manufacture de Jacques Hustin à Bordeaux, vers 1725-1730. Collection du Musée des Arts décoratifs de Bordeaux.

Le Baron de Gascq fut un ami très proche du philosophe Montesquieu avec lequel il fonda l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux. Il fut également Président de l' Académie des Lyriques.
Très proche du Maréchal-Duc de Richelieu, avec lequel il entretint une correspondance quotidienne conservée à la Bibliothèque Victor Cousin de la Sorbonne, Antoine de Gascq devint Premier Président lors de la réforme du Chancelier Maupeou.
Son goût pour la musique, ses excellents qualités d’interprète, lui permirent de prendre Jean-Jacques Rousseau pour maître qui lui enseigna également la botanique à partir de 1741.

 Jean-Jacques Rousseau naquit à Genève en 1712 et se consacra tout d'abord à la musique. Lors de son séjour aux Charmettes chez Mme de Warrens, il découvrit la botanique auprès de Claude Anet, disciple du suédois Linné. Après sa rupture avec la " Bonne Maman ", il se lia avec Antoine de Gascq qu'il connut par l'intermédiaire de Mably et de la Princesse de Savoie-Carignan, comme il en fait état dans le 7° livre des Confessions. Les Rêveries du promeneur solitaire, le Dictionnaire de Botanique et les Lettres sur la botanique témoignent de son attrait pour cette science. Son Dictionnaire de la Musique et son opéra " Le Devin du Village " rappellent qu'il fut avant tout un excellent compositeur.

Très proche du Maréchal-Duc de Richelieu, avec lequel il entretint une correspondance quotidienne conservée à la Bibliothèque Victor Cousin de la Sorbonne, Antoine de Gascq devint Premier Président lors de la réforme du Chancelier Maupeou.
Il mourut en 1781, léguant sa fortune à son fils naturel, Antoine-Claude Nicolas de Valdec de Lessart (1741-1792) qui deviendra Directeur de la Compagnie des Indes, Ministre des Finances, de l'Intérieur et des Affaires Etrangères de Louis XVI.
Antoine Nicolas de Valdec de Lessart naquit le 25 novembre 1741. Après des études au Collège Louis le Grand, il obtient sa licence en Droit et devient avocat au Parlement de Paris en juillet 1761. Le 21 juillet 1761, il achète le fief de Lessart appartenant au Prince de Conti. Le 15 septembre de la même année, Antoine de Gascq l'institue son légataire universel.

 

Le mobilier et la décoration du Château de Mongenan n'ont pas varié depuis sa mort, durant la Révolution. Un musée constitué d'un fonds d'archives familiales comportant de nombreux documents autographes et manuscrits d' un grand intérêt historique perpétue son souvenir.
Il décline également sa passion pour la botanique, son goût pour les prouesses de l'économie , son attrait pour l'industrie des tissus, ses relations avec Louis XVI, Marie-Antoinette et les Hommes de la Liberté.
Une part essentielle est faite à son engagement maçonnique, permettant la visite de l'unique Temple conservé du XVIII°siècle.

 

HISTORY

Native home of the last minister of Foreign Affairs of Louis XVI, Antoine-Claude de Valdec de Lessart, the Château de Mongenan is the unique example preserved in the Bordeaux region of those “folies” which symbolized art and delight of living before the French Revolution.

This house was built by the architect Le Herissey in 1736 for the baron de Gascq, President of the Parliament of Bordeaux, and his family since then. Listed as historical monument and its records, its collections, its Masonic temple and the three gardens, this house kept its entire scenery and furniture.

The visitor enters into a universe experienced by Montesquieu, the Marshall – Duke de Richelieu, close friends of the President de Gascq, and even so his botany and music master, the philosopher Jean-Jacques Rousseau. There are remains of him here in Mongenan: his personal herbarium, and his sheets music into the music room.

The Masonic temple was set in 1737, with its collection of documents and the ritual tools, allows the visitor and layperson to discover the secrets of the Age of Enlightenment.

 



Copyright 2006 - TSIP Production - Tous droits réservés